Bruxelles, le 10 octobre 2019

Communiqué de presse
Procédure d’autorisation des OGM : Le nouveau parlement se prononce avec une grande majorité contre l’importation de trois OGM

Aujourd’hui, le Parlement Européen a adopté 3 objections au sujet d’organismes génétiquement modifiés (OGM) et ceci avec une grande majorité. Ces objections, présentées au Parlement par une coalition pluripartite de député(e)s, menée par la députée européenne Tilly Metz, concernent plus spécifiquement deux types de maïs ainsi qu’un type de soja génétiquement modifiés.

Alors que la Commission européenne propose d’autoriser l’importation de ces organismes génétiquement manipulés, déjà cultivées entre autre en Amérique du Sud, le Parlement Européen a aujourd’hui clairement levé la main et affirmé sa position son opposition à l’importation de ces OGM.

La députée européenne Tilly Metz se dit satisfaite de ce résultat :

« La nature même des OGM, modifiés afin d’être tolérants à de fortes doses de pesticides, doit être prise en compte : elle engendre l’utilisation massive de produits chimiques dangereux pour la santé humaine et la biodiversité. Certains de ces pesticides ne sont d’ailleurs déjà plus autorisés en Europe, tel que l’herbicide glufosinate-ammonium jugé toxique pour le système reproductif.

Comment peut-on vouloir autoriser l’importation de tels produits sans évaluation globale des risques et conséquences des cultivations ? Les États membres, à qui revient en premier lieu la décision, ne trouvent malheureusement jusqu’à présent jamais de majorité claire contre ces OGM. Le Parlement, lui, a parlé aujourd’hui d’une voie forte et univoque. Nous exigeons que la future Commission prenne en compte les préoccupations légitimes du parlement européen et vérifie, pour chacun de ses actes, qu’elle soit en accord avec ses engagements internationaux pour la biodiversité et le principe de précaution! »

All d'Aktualitéit

IWWERT MECH

Tilly Metz »

Kontakt

Meng Ekipp